Le Syndicat d’Apiculture de l’Eure
Accueil du site
Agenda
<<   Septembre 2017   >>
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
Il n'y a aucun évènement à venir pour ce mois dans l'agenda
Brèves
Retour sur les bancs de la "Primaire" ...
vendredi 9 février

Un peu d’arithmétique ...

Au petit déjeuner, vous mangez 10 g de miel sur une tartine ... ou mieux, à la cuillère, dans le pot ! ...

Problème : combien ces dix grammes de miel représentent-ils de "sorties aux champs" pour une abeille, et combien de fleurs a-t-elle visitée ?

Les éléments du calcul :
- Pour remplir son jabot de nectar, une abeille doit visiter environ 1 000 fleurs de trèfle *,
- Ce jabot plein représente environ 75 mg de nectar (soit presque le propre poids de l’abeille, environ 85 mg),
- Pour devenir du miel, le nectar doit perdre les 2/3 de son eau.

Résultat :

- Quantité de miel résultant d’une seule sortie après évaporation des 2/3 de son eau : 75 mg x 1/3 = 25 mg,

- Soit pour 10 g (10 000 mg) de miel : 10 000 : 25 = 400 voyages,

- Nombre de fleurs visitées en 400 voyages : 400 x 1 000 = 400 000 fleurs !

Bravo l’abeille ! ... et merci, même si vous êtes plusieurs à partager ce travail ...

* Les "fleurs" de trèfle (ou d’acacia par exemple), sont en fait des capitules composés d’un nombre variable de fleurs ...

Mégabombus

 
Une visite prématurée ...
samedi 20 janvier

Quelle curieuse météorologie en ce début 2007 !

Depuis une dizaine de jours, devant chez moi, un Camelia et plusieurs Prunus ornementaux sont totalement fleuris !

Et ce n’est pas tout ! Hier, vendredi 19 janvier, vers 15 h, j’ai observé une reine "hivernante" de Bombus terrestris qui butinait sur les Prunus. Elle est vite repartie, sans doute à cause d’une récolte maigre en quantité et en qualité.

Ce qui est inquiétant, c’est que si ces reines sortent de leur léthargie hivernale maintenant, elles vont consommer leurs réserves de graisse, et qu’elles ne survivront pas si un coup de froid - très probable - se produit dans quelques jours.

D’un point de vue général, les risques sont les mêmes pour toutes les espèces animales hivernantes, en particulier les batraciens.

Mais on n’y peut rien, sauf regretter.

Question ouverte : si vous avez aussi observé des bourdons ces jours derniers, merci de m’en faire part.

 
Auteur : Jean-Pierre Criaud
Envoyer un message

Articles de cet auteur
mardi 13 septembre 2011
Concours 2011 de miels de l’Eure
Pour la première fois dans l’Eure , les apiculteurs organisent un grand concours des miels

lire la suite de l'article
jeudi 3 février 2011
Bulletin janvier 2011
notre bulletin par mail
Il est paru fin décembre 2010
Afin que le bulletin soit accessible à tous nous restons sur la forme "papier "

lire la suite de l'article
jeudi 3 février 2011
Fin de l’hivernation
Planning rucher - école 2011
C’est bientôt la reprise .
Comme les abeilles , les Ruchers école vont bientôt reprendre leurs activités

lire la suite de l'article
lundi 25 janvier 2010
PROGRAMME des RUCHERS ECOLE ( Février / Avril
C’est bientôt l’ouverture
Programme des 3 prochains mois Possibilité d’adhésion sur place .

lire la suite de l'article
vendredi 25 décembre 2009
Des Fleurs pour nos abeilles
LES MUNICIPALITES PRENNENT LE RELAI
Les apiculteurs sollicitent les communes
Les surfaces en jachères fleuries sont en baisse dans nos plaines . Les organisations apicoles sollicitent les communes

lire la suite de l'article
mercredi 9 décembre 2009
Le Conseil Général s’intéresse ......
Cohabitation entre pollinisateurs
Une étude réalisée dans l’Eure à la demande du CG 27
L’arrivée d’abeilles domestiques en quantité dans une petite région , transhumance , perturbe - t-elle l’équilibre parmi les abeilles sauvages ?

lire la suite de l'article
mercredi 9 décembre 2009
Saison 2010
OUVERTURE DES RUCHERS ECOLE
Deux ruchers école dans l’Eure
La première séance , c’est quand ?

lire la suite de l'article
mercredi 9 décembre 2009
Il fonctionne depuis un an
Rucher école de Beaumesnil
Mais ou est’ il
A Beaumesnil le magnifique château est facile à localiser en plein centre du village . Face au château suivre " jardin de Beaumesnil " entrée sur la gauche du château . LE Rucher école se situe dans les jardins de Beaumesnil . Partenariat avec l’association 1001 légumes .

lire la suite de l'article
mercredi 9 décembre 2009
Un même objectif
Jachères fleuries
Un partenariat unique
 : Le petit gibier y trouve des insectes et du couvert, les abeilles un pollen diversifié, et les agriculteurs un bon moyen d’embellir nos campagnes et de communiquer. C’est à partir de ce constat simple qu’est né un partenariat unique entre la Fédération des chasseurs et le Syndicat Apicole de l’Eure.

lire la suite de l'article
mardi 6 janvier 2009
Reprise des activités apicoles
OUVERTURE DES RUCHERS ECOLE
Prise de contact
Attention , il y a maintenant deux ruchers écoles dans l’Eure

lire la suite de l'article
samedi 3 janvier 2009
Prochain rendez -vous
Ouverture pour les débutants : le 28 /02/ 09
Spéciale débutants .
Le dernier jour de février c’est le premier jour d’activité au rucher école

lire la suite de l'article
samedi 3 janvier 2009
Evolution des jachères fleuries
Que deviennent nos jachères fleuries ...
En 1008 il n’y avait pas obligation de jachères pour les agriculteurs
Les surfaces en jachères fleuries sont en baisse .

lire la suite de l'article
samedi 3 janvier 2009
Une nouvelle adresse
Le potager de Beaumesnil
A l’ouest du nouveau pour les abeilles

lire la suite de l'article
samedi 3 janvier 2009
Nouveau Rucher école
Nouveau rucher école dans l’Eure
Découvrir l’apiculture .
Une annexe du Rucher école de Guichainville crée à Beaumesnil pour les apiculteurs de l’ouest .

lire la suite de l'article
mercredi 7 mars 2007
Drôle d’hiver
Recolte de pollens
C’est reparti
Des températures de mars-avril en janvier février

lire la suite de l'article
mardi 26 décembre 2006
Nos essais 2005 2006
Des fleurs pour les abeilles
A Berthouville
Nous avons semé differents mélanges fin avril . Nous sommes chez Didier Deschamps dans le Lieuvin.Ci dessous le melange APIDEA dont la composition est la sivante : centaurée ,viperine,phacelie, lothier corniculé,trefle des près, mélilot , soucis, bourrache ,eschclosia. 5 Kg /ha environ 175€ . photos prisent debut Aout
Le mème mélange le 03 10 06
Ci dessous le mélange MELIFLOR 2 . Composition : sainfoin ,minette,phacelie ,mélilot blanc trèfle violet. 20Kg /ha environ 65€
Le même melange le 03 10 (...)

lire la suite de l'article
mardi 26 décembre 2006
Nos essais 2005 2006 (suite)
Essais mis en place à ORMES Chez PH FIQUET
Ci dessous parcelle de MELILOT blanc et jaune semée en avril 2005. Photo prise debut aout 2006 .A noter le volume énorme de fleurs.
Un groupe d’apiculteurs en visite dans les essais.
Le mélange" JOUR DE FÊTE " Centaurée cosmos zinnia . Ce mélange a été semé dans le cadre du partenariat apiculteurs - chasseurs.
Bourrache dans du trèfle d’Alexandrie.

lire la suite de l'article
lundi 18 décembre 2006
C’est quoi ces nouvelles variertes de colza qui fleurissent en automne ?
Des fleurs en automne
Non, ce ne sont pas de nouvelles variétés de colza, mais de la moutarde. C’est une
crucifère, donc de la mème famille que le colza. C’est une culture intermédiaire. Semée en
été après la moisson ,elle sert d’engrais vert et surtout de piège à nitrate. C’est à dire que
cette plante qui a une croissance très rapide consomme l’azote présent dans le sol
empèchant ainsi cet élément minéral de descendre dans les nappes phréatiques .
Selon la date de levée, la floraison est plus ou moins abondante en automne. Le pollen est présent en quantité (...)

lire la suite de l'article
lundi 18 décembre 2006
QUELLE DIFFERENCES ENTRE JACHERES FLEURIES ET BANDES FLEURIES
De nouvelles initiatives
La loi oblige l’agriculteur à geler un certain pourcentage de sa surface agricole. Ce
pourcentage varie chaque année selon les excédents mondiaux.
Les surfaces gelées peuvent être semées en culture industrielle comme le colza diester (carburant). Elles peuvent aussi être semées en graminées qui seront broyées avant
montée à graine. Enfin les jachéres fixes, toujours à la meme place, ou tounante : on
change de parcelle tous les ans. Pour pallier au manque à gagner l’agriculteur reçoit une
prime compensatrice.
Les jachéres fleuries rentrent dans ce cadre, à condition que les espéces (...)

lire la suite de l'article
mercredi 11 octobre 2006
JOURNEE APICOLE D’AUTOMNE du 21 Octobre 2006 à CONCHE en OUCHE
Les administrateurs de vos 2 organismes apicoles de l’Eure (SAE et GDSA) ont voulu que notre rendez-vous annuel consacré aux Assemblées Générales statutaires devienne une grande journée consacrée à l’APICULTURE.
Ils espèrent que ce programme vous plaira et que cette rencontre sera enrichissante.
PROGRAMME
9h30 : Accueil des participants à la Maison des Jeunes de Conches(face à l’Eglise Sainte Foy).
10h à 12h : Conférence de J. Menier, professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle avec présentation de diaporamas :
« Pollen : Pour le meilleur et pour le pire ! »
« Elevage de Reines (...)

lire la suite de l'article
samedi 25 février 2006
Syndicat d’apiculture de l’Eure
UN PEU D’HISTOIRE Le Syndicat a été créé par Mrs DOUSSET et HERVIEU dans les années 1943-1944. C’est la guerre. Le sucre est rare, cher et de mauvaise qualité. Pour ces raisons, de nombreux français possèdent quelques ruches pour les besoins de la famille. Par ailleurs, le fait d’appartenir à une association donne des droits pour obtenir du sucre dénaturé. ANNEES 50-60
Déjà, dans les années 50, les adhérents qui le souhaitent reçoivent l’Abeille de France, participent aux excursions et peuvent continuer à recevoir du sucre dénaturé. Les ruches peuvent être assurées à la caisse (...)

lire la suite de l'article
samedi 24 décembre 2005
L’intérêt des Jachères Fleuries
Favoriser les « jachères abeilles », une action de vos organisations apicoles.
Avec l’aide du Conseil Général, nous avons mis en place 5 sites d’observation répartis sur le département. Dans chaque site, nous trouvons plusieurs espèces végétales semées séparément. Les semis ont eu lieu la 2ème quinzaine d’avril 2005 ;
Ainsi nous avons pu observer :
La facilité d’implantation
L’effet d’étouffement sur les mauvaises herbes
La durée de floraison
Et bien sûr l’intérêt pour les abeilles.
Il ressort de ces observations sur 5 espèces : phacelie, trèfle blanc, mélilot, vesce, sainfoin, que la (...)

lire la suite de l'article
samedi 17 décembre 2005
Le conseil d’administration du SAE au 22 Octobre 2005
La nouvelle composition du conseil d’administration (...)

lire la suite de l'article
samedi 10 décembre 2005
Activités du Rucher Ecole - Programme 2006
Période du 4 mars au 22 avril 2006
Pour commencer cette nouvelle année 2006, le rucher école de Guichainvile vous propose des séances d’initiation à l’apiculture sous l’oeil avisé de passionnés des abeilles. Vous trouverez ci-après le programme de cette première partie qui vous emmènera à découvrir le fabuleux monde des abeilles.

lire la suite de l'article
samedi 10 décembre 2005
Comment se rendre au rucher de Guichainville
COMMENT ALLER AU RUCHER ECOLE
A partir du rond-point de BRICORAMA à la Madeleine à EVREUX, prendre la route de SAINT-ANDRE. Après avoir traversé le hameau de MELLEVILLE, vous apercevrez l’usine d’incinération des ordures ménagère sur la gauche. Le RUCHER-ECOLE se trouve dans le 1er bois à gauche après l’usine, sur la route de Saint-André, 500 m avant d’arriver à GUICHAINVILLE.
Il se situe sur le plan ci-après matérialisé par un point rouge.

lire la suite de l'article
lundi 10 octobre 2005
L’Assemblée Générale le 22 Octobre 2005.
article en cours de rédaction.

lire la suite de l'article
lundi 10 octobre 2005
Présentation du SAE
article en cours de rédaction.

lire la suite de l'article